Connexion

No customer account yet? Register now.

Subtotal (incl. VAT)

x

Commander
FAQ

Vous pouvez obtenir d'excellents conseils individuels auprès de votre revendeur spécialisé DROOFF local. Vous pouvez également nous contacter directement en tant que fabricant via ce formulaire de contact. Nous avons rassemblé pour vous toutes les questions fréquemment posées dans notre section FAQ.

Conseils d'achat

Le montant des frais d'installation dépend de nombreux paramètres. Quelle doit être la longueur du tuyau du poêle ? Le poêle doit-il être raccordé à l'air de combustion de l'extérieur ? Le poêle doit-il être situé au rez-de-chaussée, ou au 3e étage sans ascenseur ?

La meilleure chose à faire est de contacter le revendeur spécialisé le plus proche de chez vous et de demander un conseil individuel et personnel sur l'installation adéquate dans votre maison. En règle générale, votre revendeur spécialisé se rendra également volontiers à votre domicile pour se faire une idée de la situation sur place.

La puissance des poêles à bois est différente de celle d'une voiture. En effet, la puissance calorifique réelle dépend principalement de la quantité de bois choisie. Une charge de bois plutôt petite produit 3,0 - 5,0 kW, une très grande peut aussi signifier 10,0 kW et plus. 

La spécification kW d'un poêle, documentée sur la plaque signalétique de chaque poêle, indique uniquement avec quel support de bois ce poêle a été testé conformément à la norme DIN. Chaque fabricant peut décider de faire tester son poêle à 3,0, 4,0 ou 6,5 kW. En règle générale, les fabricants se prononcent en faveur de la sortie qui promet les meilleures valeurs d'émission après quelques tests préliminaires sur le banc d'essai. 

DROOFF adopte une approche différente - parce que nous voulons vous donner le bon sentiment que chaque modèle fonctionne particulièrement proprement avec des dépôts de bois petits ET grands, de manière vérifiable et documentée. C'est pourquoi nous avons fait tester tous les modèles jusqu'en 2019 avec 4,0 kW et 8,0 kW. Nous testons tous les modèles récents avec 6,0 kW et des tests de charge partielle - cela signifie que la gamme complète entre 3,0 kW et 6,0 kW est couverte par nos tests DIN.

Nos modèles peuvent donc être utilisés pour tous les besoins de chaleur sans exception. Que votre ramoneur ou votre conseiller en énergie vous recommande un poêle à faible ou à forte puissance, nos poêles sont homologués et conviennent parfaitement à toutes les exigences ! Et lors de votre décision d'achat, vous pouvez vous concentrer uniquement sur le modèle que vous préférez !

Il n'y a (presque) pas de taille minimale. Tous les modèles DROOFF sont également testés pour une petite chaleur et fonctionnent parfaitement avec de petits supports en bois. Un module de stockage optionnel ou un revêtement en pierre solide peuvent en outre répartir la chaleur sur plusieurs heures, de sorte que même les petites pièces ne deviennent pas trop chaudes. Mais si vous voulez savoir exactement : Votre revendeur spécialisé se fera un plaisir de vous aider grâce à sa grande expérience - ou même de vous proposer un calcul exact des besoins en chaleur !

De nombreuses caractéristiques témoignent de la qualité de la conception, des matériaux et de la fabrication :

La fonte est un matériau absolument robuste et résistant à la chaleur - notamment les grilles, les fonds de foyer et les portes ont fait leurs preuves dans la qualité de la fonte ! À propos, la fonte DROOFF provient de la fonderie Südguss, près de Dresde.

La serrure doit comporter deux points de verrouillage pour assurer une pression de contact suffisante et un confort d'ouverture. Une porte autobloquante "se met en place" toute seule - c'est confortable et sûr !

Les poignées doivent être creuses et conçues avec des sorties d'air - l'air circulant dans la pièce peut alors refroidir la poignée.

Les grilles doivent être verrouillables pour permettre une cuisson au bois pur - mais sur la face inférieure ! Car "secouer" est non seulement inutile, mais entraîne également des émissions inutiles de poussières fines !

Les panneaux d'affichage sont exposés à des températures élevées. Pour que la vue ne soit pas troublée à long terme, il faut opter pour des vitrocéramiques de marque, par exemple de SCHOTT.

Les curseurs d'air doivent être silencieux et agréables à utiliser et, surtout, les flammes doivent réagir de manière visible.

Le vernis au four doit être cuit - il ne durcit définitivement que dans une certaine plage de température. Seuls les vernis modernes tels que THERMODUR 600 ASS ou senotherm® UHT y parviennent largement sans fumée !

La pierre naturelle doit être digne de son nom et ne pas contenir d'exhausteurs de couleur ou d'imprégnation. Ces substances chimiques se volatilisent avec le temps et l'aspect de la pierre change. Selon le type de pierre, les belles surfaces peuvent être mises en valeur uniquement par un ponçage, un polissage ou un sablage élaboré et expert.

La qualité n'a pas seulement son prix, mais aussi son poids. En règle générale, plus un poêle est lourd, plus il est robuste. Une tôle de 5 mm d'épaisseur est plus durable qu'une tôle de 3 mm, une porte en fonte lourde est plus durable qu'une porte en tôle légère.

Un poêle de qualité peut être raccordé en option à l'air extérieur - au mieux à l'arrière et en bas !

Les bons poêles et les bons conseils vont de pair. Vous trouverez la qualité dans un magasin spécialisé !

Et le dernier mais non le moindre : Bien sûr, les bons poêles sont accompagnés d'une garantie !
*** Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite) ***

Montage

Nous vous recommandons de faire installer votre poêle par un revendeur spécialisé ou un maître chauffagiste. Cela garantit une installation professionnelle et un raccordement correct au système d'évacuation des fumées. Trouvez votre revendeur spécialisé DROOFF près de chez vous.

Les distances par rapport aux matériaux combustibles varient selon le modèle de poêle et l'emplacement du poêle dans la pièce. Dans les informations techniques et sur la plaque signalétique de votre poêle, vous trouverez les informations concernant les distances minimales sur le côté, à l'avant et à l'arrière.

Ce que beaucoup de gens ne savent pas : Le tuyau de poêle a également une distance de sécurité incendie spécifique qui doit être respectée. Il est parfois nécessaire d'utiliser un tuyau bien isolé, à double paroi, avec une faible distance au mur, afin d'être autorisé à placer le poêle aussi près du mur que la distance de sécurité incendie de l'appareil le permet !

Si le revêtement de sol devant le poêle n'est pas constitué de carreaux ou de pierres incombustibles, une plaque de protection contre les étincelles est souvent utilisée pour protéger le sol. Pour la plupart des modèles DROOFF, il existe une plaque de protection adaptée en verre de sécurité feuilleté, sinon vous pouvez choisir une plaque de protection contre les étincelles universelle qui peut être utilisée avec tous les modèles.

Dans le cas contraire, veuillez respecter les distances de sécurité par rapport aux composants combustibles.

Oui, bien sûr.

Les maisons à faible consommation d'énergie sont particulièrement étanches et disposent d'une ventilation contrôlée. Le poêle doit donc être indépendant de l'air ambiant : l'air frais nécessaire à la combustion n'est pas prélevé dans la pièce où se trouve le poêle, mais est fourni par un raccord d'air extérieur.

En outre, les poêles indépendants de l'air ambiant doivent être particulièrement étanches et posséder une porte autobloquante.

A part les modèles ANDALO 2, LOVERO 2, SOLARO 2, SOLARO 2 W & VARESE 2 W, tous les modèles DROOFF sont disponibles sur demande en version indépendante de l'air ambiant.

Et surtout en combinaison avec une pompe à chaleur à air, un poêle est une excellente combinaison. Lorsque la température descend en dessous de zéro, la pompe à chaleur se rabat sur son coûteux élément de chauffage électrique - vous pouvez contrer cela avec un agréable feu de bois !

En règle générale, le poêle prélève l'air nécessaire à la combustion dans la pièce où il est installé. Cela fonctionne à merveille dans les pièces ouvertes ou les maisons anciennes. Mais plus l'enveloppe du bâtiment est étanche et plus la pièce d'installation est petite et fermée, plus l'oxygène contenu dans l'air ambiant est rapidement épuisé. Dans ce cas, il est conseillé d'alimenter le poêle en air frais depuis l'extérieur ou depuis une pièce située en dessous ou derrière le poêle. A part les modèles ANDALO 2, LOVERO 2, SOLARO 2, SOLARO 2 W & VARESE 2 W, tous les modèles DROOFF sont disponibles en version indépendante de l'air ambiant sur demande. Veillez à respecter les exigences spécifiques à chaque pays !

Un poêle dépendant de l'air ambiant prélève l'air nécessaire à la combustion dans la pièce où il se trouve. Un poêle indépendant de l'air ambiant fonctionne avec de l'air qui entre de l'extérieur ou d'une pièce adjacente via une connexion d'air extérieur sous ou derrière le poêle.

En outre, les poêles indépendants de l'air ambiant doivent être particulièrement étanches et posséder une porte autobloquante.

L'Institut allemand de la technique du bâtiment (DIBt) délivre les agréments de l'inspection du bâtiment pour les cheminées indépendantes de l'air ambiant. Ces foyers sont soumis à des tests d'étanchéité après avoir été soumis à des charges mécaniques et thermiques et doivent avoir une porte qui se ferme automatiquement et hermétiquement.

A part les modèles ANDALO 2, LOVERO 2, SOLARO 2, SOLARO 2 W & VARESE 2 W, tous les modèles DROOFF sont disponibles sur demande en version indépendante de l'air ambiant.

L'Institut allemand de la technique du bâtiment (DIBt) délivre les agréments de l'inspection du bâtiment pour les cheminées indépendantes de l'air ambiant. Les foyers indépendants de l'air ambiant (RLU en abrégé) doivent remplir trois critères :

De par sa conception, le poêle doit être si étanche à la pièce où il est installé jusqu'à 8 Pascal qu'en cas de pression négative dans la pièce où il est installé ou de surpression statique dans le foyer, aucun gaz de combustion en quantité potentiellement dangereuse ne peut pénétrer dans la pièce.
Le poêle doit être équipé d'un conduit d'air par lequel il peut être alimenté en air de combustion directement de l'extérieur.
Le poêle doit être équipé d'une porte de foyer à fermeture automatique et étanche (dite de type 1).
Les foyers approuvés comme indépendants de l'air ambiant doivent avoir un numéro d'approbation du DIBt.

Lors du raccordement du poêle, vous devez prêter une attention particulière au fait qu'en plus de l'ouverture murale dans laquelle le tuyau du poêle est raccordé à la cheminée, une ouverture supplémentaire est nécessaire pour l'arrivée d'air frais.

Le raccordement de l'alimentation en air de combustion externe est généralement réalisé avec un tuyau flexible en aluminium et doit présenter le moins de résistance possible. Cela signifie que la connexion doit mener aussi directement que possible vers l'extérieur sans beaucoup de changements de direction.

Veuillez noter que votre poêle doit obligatoirement être approuvé par le ramoneur responsable avant sa mise en service !

Opération

On parle de "chauffage au bois pur" lorsqu'un poêle n'a pas de grille et donc pas d'air primaire. Cette forme de combustion est particulièrement propre. À proprement parler, ce n'est pas le bois qui brûle, mais les gaz qui s'échappent du bois. Comme ces gaz se trouvent à la surface du bois, il doit toujours y avoir suffisamment d'air de combustion provenant d'en haut à cet endroit - l'air secondaire. L'air du dessous - c'est-à-dire l'air primaire - n'est qu'un facteur perturbateur pour ce processus.

L'air primaire, en revanche, facilite le processus de chauffage. Pour faire monter rapidement le poêle en température, l'air du dessous aide.

Avec ses grilles en fonte en deux parties, DROOFF combine un chauffage pratique à l'air primaire avec la possibilité de brûler du bois pur. Une fois le feu allumé, il suffit de pousser les grilles pour les fermer. Dans la phase de démarrage, le feu bénéficie de l'air primaire provenant du bas, et après l'allumage, le poêle ne brûle proprement qu'avec l'air secondaire.

Un autre avantage est qu'une fois la grille fermée, plus aucune particule de braise ne peut tomber dans le bac à cendres, contrairement aux grilles classiques. En effet, les braises dans le cendrier brûlent avec trop peu d'oxygène, ce qui peut produire des émissions considérables.

Bien entendu, la partie supérieure de la grille DROOFF est rigide et la partie inférieure peut être déplacée pour fermer les ouvertures de la grille. De cette façon, le lit de braises et le feu ne sont pas déplacés. Une grille dite "vibrante" est non seulement inutile, mais aussi nuisible à l'environnement. Le secouage ne fait que soulever la poussière et augmenter les émissions.

Vous pouvez utiliser presque n'importe quel type de bois sec et naturel comme bois de chauffage. La qualité du bois de chauffage est cruciale - pour le dessin des flammes, une vitre propre et de faibles émissions. Nous recommandons des bois durs bien séchés, comme le hêtre ou le bouleau, car ils garantissent une grande quantité de braises et une combustion silencieuse.

Les résineux tels que le sapin, l'épicéa, le mélèze ou le peuplier, en revanche, conviennent mieux comme bois d'allumage. Ils ont une forte teneur en résine et un faible point d'éclair, ce qui signifie que la chaleur s'accumule très rapidement.

En revanche, les combustibles fossiles (lignite ou charbon noir) ou le bois traité n'ont pas leur place dans un poêle. Le bois qui n'est pas peint mais qui est imprégné sous pression ne doit pas non plus être brûlé, car des gaz toxiques sont produits. Le bois imprégné sous pression doit même être éliminé comme un déchet dangereux !

Le bois doit être stocké dans un endroit résistant aux intempéries et protégé de l'humidité du sol. Les bûches sont placées face à l'extérieur, avec un espace suffisant entre le sol et les bûches. Cela permet à l'air de circuler de manière optimale. Les pièces fermées telles que les garages ou les caves ne conviennent pas au stockage du bois de chauffage.

Avant d'utiliser le bois de chauffage, rentrez-le à l'intérieur quelques jours avant son utilisation. Cela permet à toute humidité de surface de sécher.

Soyez respectueux de notre environnement et n'utilisez que du bois sec. La première BImschV (première ordonnance d'application de la loi fédérale sur la lutte contre les nuisances) prescrit une humidité maximale du bois de 25 %. Cependant, la teneur en eau optimale est plus faible : Une humidité résiduelle comprise entre 15 et 20 % est idéale et permet une combustion efficace. Si le bois de chauffage est plus humide, cela peut entraîner une charge polluante plus élevée, des dommages à la cheminée et un pouvoir calorifique inférieur.

Vous pouvez déterminer la teneur en humidité à l'aide d'un humidimètre pour bois.

La quantité de bois de chauffage (de préférence du hêtre ou du bouleau naturel) nécessaire varie en fonction du modèle de poêle, de la taille du foyer et du pouvoir calorifique souhaité. Veuillez lire nos instructions générales d'utilisation. En général, le poids d'une pièce de bois doit être inférieur à 1 kg. Utilisez également du bois d'allumage résineux, comme le sapin, et un produit d'allumage pour allumer le feu.

Un poêle est attrayant pour les enfants - mais il devient aussi très chaud en surface. Vous devez placer une grille de sécurité devant le poêle pour que les enfants ne s'approchent pas trop près du poêle chaud. Ne laissez jamais de jeunes enfants sans surveillance près de la cuisinière !

Vous pouvez - lorsque la cuisinière est froide - mettre du papier buvard sur les taches de cire de bougie, puis passer un fer chaud dessus. Si des résidus restent visibles : avec le temps, ces taches s'estompent de plus en plus. La cire s'imprègne de plus en plus profondément dans la pierre et s'évapore en même temps de plus en plus - plus le poêle est utilisé, plus vite il s'évapore.

Nous recommandons un poids de 500 à 750 g par bûche. Selon le rendement souhaité et le type de bois, 2 à 4 bûches. Si les bûches sont nettement plus légères (notamment trop fines), le feu brûlera trop vite et vous aurez besoin de trop de bois. Si, en revanche, les bûches sont nettement plus lourdes (notamment trop épaisses), la surface totale du bois est trop petite pour la gazéification nécessaire et une quantité inutile d'émissions est produite. Veuillez également vous reporter aux instructions générales d'utilisation.

Ne nettoyez le poêle à bois que lorsqu'il fait froid.

Les surfaces en acier et en fonte peuvent être nettoyées avec un chiffon propre, doux, non pelucheux et sec.

Il est préférable de nettoyer la pierre naturelle avec un chiffon humide uniquement. Des nettoyants spéciaux pour pierres naturelles et/ou du papier de verre très fin peuvent être utilisés pour les taches - mais cela dépend de la constellation de la saleté et du matériau. Il est préférable d'essayer sur un endroit peu visible comment votre pierre réagit à votre mesure de nettoyage !

Les nettoyants liquides ne conviennent pas aux vitres en vitrocéramique. Dans le cas de vitres non imprimées, ils peuvent attaquer les joints de la vitre. Et sur les vitres imprimées, les nettoyants liquides attaquent la peinture. Il est préférable d'utiliser un nettoyeur à sec (éponge spéciale).

Le bac à cendres doit être vidé régulièrement - généralement toutes les 1 à 4 semaines pendant la saison de chauffe. Vous développerez un sentiment pour l'intervalle - il dépend du type de bois, de l'intensité de l'utilisation et du volume de la boîte à cendres.

A propos, votre poêle sera heureux si vous laissez toujours un peu de cendre dans la chambre de combustion - cela protège le fond de la chambre de combustion. Seule la grille doit être libre avant chaque allumage !

Pour une longue durée de vie et un fonctionnement parfait, nous recommandons un entretien régulier, de préférence annuel. Si vous voulez confier cette tâche à votre revendeur spécialisé, il est préférable de le mandater de manière "anticyclique" à la fin de la saison de chauffage, au printemps ou en été. Au début de la saison de chauffage, de nombreux propriétaires de poêles se font cette idée - les délais de livraison des pièces détachées et les services clientèle complets en sont parfois le résultat.

L'entretien se limite généralement à vérifier et, si nécessaire, à remplacer les joints et à graisser (par exemple avec une pâte de cuivre résistant à la chaleur) les pièces mobiles.

En outre, votre ramoneur doit bien sûr nettoyer les conduits de fumée - il est préférable de discuter personnellement avec lui de l'intervalle de nettoyage nécessaire en fonction de votre comportement en matière de chauffage.

Une odeur "chimique" lors de la première cuisson est normale - l'émail du poêle ne durcit que sous l'effet de la chaleur. Ce processus, appelé "rodage", est décrit dans le mode d'emploi général et est généralement effectué par votre revendeur spécialisé.

Il arrive qu'un poêle dégage une odeur au début de la période de chauffage. Si le poêle n'a pas été utilisé pendant une longue période, la poussière s'est souvent accumulée sur et dans l'appareil ou sur le tuyau du poêle et elle brûle maintenant.

Si votre poêle dégage une odeur désagréable pendant une période prolongée, veuillez contacter votre revendeur spécialisé ou notre service clientèle. Un enfant peut avoir jeté un jouet dans l'appareil entre le panneau supérieur et le panneau latéral. Ou bien le matériel d'emballage ou les outils ont été oubliés dans l'appareil lors du montage. Dans de rares cas, les inclusions dans la pierre naturelle dégagent également une odeur désagréable.

Tout d'abord, il n'est pas nécessaire de retirer les cendres après chaque tir. Au contraire, un peu de cendre froide dans le foyer permet de rallumer plus facilement le poêle.

Avant de jeter les cendres, elles doivent avoir complètement refroidi. Il est préférable d'attendre 24 heures avant de retirer les cendres du foyer. Utilisez une brosse à main ou des outils de cheminée pour pousser soigneusement les cendres à travers la grille dans le récipient à cendres (pot ou tiroir). Ce qui ne tombe pas à travers la grille peut rester dans la chambre de combustion. Bien entendu, vous pouvez également retirer la grille pour nettoyer complètement la chambre de combustion, par exemple à la fin de la saison de chauffage. Tout résidu de cendres restant dans la chambre de combustion peut être éliminé à l'aide d'un aspirateur à cendres.

Mettez la cendre dans un récipient résistant au feu et laissez-la pendant 1 à 2 jours. Dans la plupart des cas, les cendres peuvent être éliminées avec les déchets ordinaires. Cependant, les cendres n'ont pas leur place dans la poubelle des déchets organiques ou sur le tas de compost !

Veuillez toujours ajouter du combustible uniquement lorsque le feu a brûlé jusqu'aux braises de base. Tant que les flammes sont visibles, n'ouvrez pas la porte. Sinon, la poussière peut s'échapper de la chambre de combustion et l'air qui y entre perturbera le processus de combustion.

Environnement

La 1ère ordonnance d'application de la loi fédérale sur la protection contre les immissions, ou 1ère BImSchV en abrégé, est l'ordonnance sur les petites et moyennes installations de combustion. Elle réglemente les spécifications et les délais que les poêles doivent respecter.

La deuxième étape de la protection contre les immissions est en vigueur depuis le début de 2015. Elle fixe les limites d'un poêle à 0,125 g/m³ de monoxyde de carbone (CO) et 0,04 g/m³ de poussières fines et exige un rendement d'au moins 73 %.

Le 31 décembre 2020 était la date limite pour le rééquipement ou la mise hors service du filtre pour les poêles qui ne respectent pas ces valeurs et qui ont été construits et mis en service entre le 1er janvier 1985 et le 31 décembre 1994.

Les poêles qui ne respectent pas ces valeurs et qui ont été construits et mis en service après le 1er janvier 1995 doivent être assainis ou mis hors service d'ici au 31 décembre 2024.

Vous pouvez savoir si votre poêle bénéficie d'une clause de droits acquis ou s'il doit être remplacé d'ici 2024 en cliquant sur le lien suivant : https://cert.hki-online.de/geraete. Si, dans des cas exceptionnels, un modèle ne figure pas dans cette base de données, veuillez nous contacter en tant que fabricant, en indiquant le modèle et, le cas échéant, le numéro de l'appareil.

Lorsque le bois brûle dans un poêle, il ne dégage que la quantité de CO₂ que l'arbre a retirée de l'environnement au cours de sa vie. Le bois brûlé n'émet que la quantité de CO₂ qui aurait été produite par la décomposition naturelle de la forêt.

Les forêts doivent être éclaircies régulièrement. Les arbres les plus sains bénéficient de suffisamment d'espace et de lumière, tandis que les arbres malades ou en surnombre sont éliminés. Le bois qui en résulte ne convient pas comme meuble ou bois de construction, mais est prédestiné à être utilisé comme bois de chauffage.

Si le tronc et le bois brut sont récoltés pour une utilisation matérielle, les cimes et les branches ne peuvent être utilisées que pour l'énergie. En outre, des quantités considérables de bois de chauffage sont utilisées pour l'aménagement paysager et l'entretien des jardins privés.

Si ce réservoir abondant de bois résiduel n'était pas utilisé à des fins énergétiques, il pourrirait et le CO₂ qui y est lié serait libéré dans l'atmosphère lors de sa décomposition. Le chauffage au bois est donc absolument neutre en CO₂ !

Mais comme pour tout processus de combustion, des émissions sont produites. Nous nous appuyons sur l'expérience, la recherche et les technologies modernes pour minimiser ces émissions. Nous voulons construire les poêles à bois les plus propres du monde, afin que l'environnement puisse bénéficier de l'effet positif de la combustion du bois sur le climat sans mettre en danger la pureté de l'air. Lisez ici pourquoi notre "flotte" de poêles est déjà deux fois plus propre que ce qu'exige la loi. 
 

Poêle Blue Angel

Votre partenaire contractuel est votre revendeur DROOFF local personnel. Il vous conseillera sur toutes les questions concernant l'APRICA 2 avec Blue Angel, par exemple les coûts, les fonctions, les possibilités d'installation et le raccordement. Vous achetez le poêle et les composants supplémentaires auprès de votre revendeur DROOFF. Il se chargera ensuite de l'installation professionnelle et vous enseignera le fonctionnement optimal.

Le fonctionnement est absolument identique, de l'allumage à la vidange du bac à cendres. Le fire+ vous décharge du contrôle manuel de l'air de combustion et vous indique le moment idéal pour ajouter du combustible - c'est un grand gain de confort. La différence réside dans le fait que le ramoneur doit retirer la poussière fine collectée plus souvent si le poêle est utilisé fréquemment. Ce n'est pas nécessaire si le poêle est utilisé occasionnellement.

L'OekoTube doit être monté dans la cheminée (par exemple dans le grenier) ou sur la tête de la cheminée. Le montage ne représente pas un effort important, mais une connexion électrique est nécessaire à ce stade.

Le nettoyage et l'entretien du dépoussiéreur OekoTube s'effectue avec le nettoyage régulier de la cheminée par le ramoneur de votre district. Veuillez noter que le ramoneur doit obligatoirement effectuer une inspection au cours du premier mois de fonctionnement et déterminer un intervalle de nettoyage.

Le convertisseur catalytique et le contrôle de combustion fire+ ne nécessitent aucun entretien.

Exposition virtuelle